« Umami » de Guillaume Sorge
20 Nov 2017

La cuisine est le fruit de l’imaginaire, et les cuisiniers, tous sans exception, sont à la recherche du goût inconnu que personne n’a encore jamais créé. Le goût qui n’appartiendra qu’à eux. le talent culinaire est constitué de différents arts délicats et minutieux : la maîtrise des recettes secrètes, l’art du découpage, l’assemblage de goûts subtils, le dosage de de la cuisson, la façon de refroidir une préparation ou l’art de dresser un plat. Mais ce qui soutient les fondations d’un cuisinier, c’est un palais imaginaire. Le palais éphémère dont la perfection est atteinte à l’instant même où, à peine achevé, il disparaît en étant mangé. Le cuisinier cuisine l’imaginaire et le client mange cette pensée en l’air. Seul demeure l’arrière-goût, la résonance du palais a présent effondré.

≈ Guillaume Sorge, Directeur artistique